Les 10 Commandements de la prise de parole en public

mars 19, 2018 Lounis Oudjiane

Les 10 Commandements de la prise de parole en public

Conférence au sein de l'espace de coworking Entrepreneurial People à Lyon 7

La prise de parole en public est un exercice qui peut s’avérer difficile, mais très important dans tous les domaines.

Une bonne prise de parole se doit d’être expérientielle, inspirationnelle, ou bien les deux. Un discours est expérientiel du fait de l’explication frappante et d’une bonne mise en scène du propos alors que le discours est inspirationnel quand le propos est inspirant, clair et bien traité, et la prise de parole structurée.

De nos jours, il est primordial de savoir présenter ses idées, ses opinions, défendre un argument en face d’un auditoire. C’est pourquoi nous vous présentons aujourd’hui, les 10 Commandements de la prise de parole en public. Tout au long de cet article, n’oubliez pas que l’objectif principal de l’exercice est d’impacter l’audience et l’instruire, peu importe la manière.

#1. Le fond du propos

Quand vous présentez un sujet devant une audience, votre mission n°1 est bien entendu d’apporter un plus à cette-dernière. La préparation de votre argumentaire joue un rôle crucial; c’est pourquoi il faut se documenter sur le sujet d’après plusieurs approches différentes. Lors de cette phase de documentation, forgez votre point de vue et développez-le. Le premier commandement qui fera que votre argumentaire se détachera de tous ceux qui ont déjà été présentés est la singularité de celui-ci. Cela se justifie par le fait que l’auditoire se rappellera de votre prise de parole grâce à votre approche singulière

#2. Vous êtes le message

Vous voulez que l’on soit attentif à votre propos ? Incarnez votre message. Soyez aussi clair et important que possible sur le fond de votre propos. Il faut aussi que la forme du propos soit en accord avec le fond du propos. En effet, il vous faut adopter le ton adéquat et la posture adéquate; par exemple, adoptez un ton grave et sérieux pour un propos d’ordre sérieux – sans toutefois tomber dans les extrêmes. –

#3. La règle des 2 premières minutes

Les 2 premières minutes sont les minutes les plus importantes de tout le créneau de votre prise de parole. Peu importe la durée de cet exercice, ces premières minutes seront les plus importantes. Cela se justifie par le fait que lors des 2 premières minutes, vous construisez votre image et plantez votre décors auprès de votre auditoire. Si celles-ci sont énergétiques et sont fluides, le public part sur une bonne impression et sera plus ouvert à votre propos. Si, à contrario, les premiers moments sont hésitants, timides, le public sera plus sceptique concernant votre argumentaire et sera plus fermé à celui-ci.

#4. Impliquez votre audience

Le tout n’est pas de parler à son audience, il faut l’impliquer. En effet, il faut que l’audience se sente concernée par le propos qui est développé. La première étape dans l’implication de son audience est tout simplement de la regarder. On y pense peu car cela paraît évident, mais il faut absolument que l’intégralité du public se sente impliqué par votre regard. Balayez donc du regard l’intégralité de l’auditoire, de gauche à droite afin d’être sûr d’intégrer l’intégralité de la salle dans votre prise de parole. Evitez le piège qui consiste à fixer un point fixe, cela donne une impression que vous parlez seul, et l’audience ne se sentira plus concernée par votre propos.

Prenez l’espace, déplacez-vous ! Faites des mouvements des mains afin d’illustrer votre propos, usez de votre langage corporel afin de rendre votre argumentaire plus vivant. Il n’y a rien de pire que de regarder une personne fixe, qui parle pendant x temps, sans langage corporel ni mouvements sur la scène.
Attention, évitez d’abuser des déplacements, des gestes de langage corporel et mouvements parasites.

#5. Incitez l’engagement

Après avoir réussi à impliquer votre audience dans votre propos, suscitez l’engagement chez cette dernière. Si le contexte s’y prête, n’hésitez pas à poser des questions à certaines personnes dans l’assemblée. S’il s’agit d’une conférence d’une plus grande envergure, utilisez des questions qui construiront inconsciemment la confiance de l’auditoire: ‘on est bien d’accord ?’ , ’N’est-ce pas ?’.

Incitez l’engagement

#6. L’expérience construit la confiance

Parlez de votre propre expérience pour donner de la perspective à votre propos. En effet, l’auditoire a plus tendance à faire confiance à un propos illustré par une expérience et ce, simplement du fait que l’expérience d’une personne donne de la confiance à une autre. N’hésitez donc pas à parler de votre propre expérience -sans rentrer dans des détails personnels- afin de
laisser la possibilité à l’audience de vous mettre à votre place.

#7. Illustrez vos propos

Pour être plus impactant dans votre argumentaire, gardez en tête que l’impression que vous donnez lors de votre prise prise de parole est aussi importante -si ce n’est plus- que le fond du propos / argument qui est développé. Travaillez donc l’impression de votre prise de parole, travaillez vos slides, vos transitions. Utilisez plusieurs supports: photos, vidéos, afin de rendre votre intervention plus vivante.

#8. N’hésitez pas à utiliser l’humour

Lors d’un exercice de prise de parole, le tout n’est pas d’avoir un bon argumentaire mais de savoir comment le rendre digne d’intérêt auprès de votre audience. Afin de rendre votre exercice réellement expérientiel auprès de votre auditoire, jouez sur l’humour. Vous devez vouloir que votre public se rappelle de votre conférence plusieurs jours, voire plusieurs semaines après celle-ci.
Faites des petits jeux de mots facilement compréhensibles par l’intégralité de votre audience. Attention à ne pas trop abuser de l’humour, rappelez vous que vous voulez donner bonne impression mais que vous voulez quand même qu’on se rappelle d’abord de votre propos. Vous restez dans un cadre de conférence, pas un one-man show!

9. Misez sur le final

Comme les 2 premières minutes, les 2 dernières seront tout aussi impactantes. Récapitulez l’essentiel de votre propos, les informations clés. Demandez si vous avez été clair, et si le cadre s’y prête, demandez s’il y a des questions.

10. Amusez-vous!

Votre exercice de prise de parole doit se faire de manière décontractée et joyeuse. Ce point est primordialement important car votre humeur sera transparente devant votre public. Prenez cet exercice comme un moment de plaisir et ça ne peut que bien se passer!

ESPACE DE COWORKING À LYON POUR LES INDÉPENDANTS ET ENTREPRENEURS

Fournir des bureaux équipés et design sur du court ou plus long terme, nous permet d’encourager le dynamique, le téméraire et l’ambitieux. Vous serez entourés de personnes à la mentalité similaire dans un environnement que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Chez Entrepreneurial People, votre business s’épanouit.